On commence à en parler mais le sujet a longtemps été tabou! Pourtant, l’épuisement maternel et même, le burn out maternel sont plus courants que ce que l’on croit! 

Voici un cheminement à suivre pour pouvoir sortir de ce mauvais moment!

Qu’est-ce que le burn out maternel?

Le burn out maternel est l’ultime phase se l’épuisement maternel! Les signes les plus fréquents sont les suivants: une grosse fatigue, des pleurs fréquents et inexpliqués, la dépression, un sentiment de culpabilité, … Cela peut aller jusqu’à l‘incapacité de s’occuper de soi ou de son enfant et jusqu’à avoir l’impression de ne plus aimer son enfant et de ne plus se supporter soi-même.

Avant d’en arriver là, il y a plusieurs niveaux de mal être. Quand on est dans cette situation d’épuisement maternel ou de burn out maternel, on se sent tellement mal qu’on en vient à se dire que rien ne sera plus jamais comme avant et que l’on restera toujours dans cet état si désagréable.

Mais, il est possible de s’en sortir!

Reconnaître le burn out maternel

Si je vous ai donné les signes les plus fréquents du burn out maternel, c’est pour que vous sachiez les reconnaître. Si vous ou quelqu’un de votre entourage vit cela en ce moment, il ne faut surtout pas laisser la situation s’installer; il faut agir rapidement!

La première étape pour aller vers une amélioration, c’est d’accepter qu’on est en plein burn out ou que l’on est très proche de cela.

C’est une étape incontournable. C’est d’ailleurs presque la plus compliquée car on est souvent dans le déni!

Ensuite, vous pouvez commencer à travailler sur votre mieux-être.

Un peu d’égoïsme ne fait pas de mal!

Pour pouvoir bien s’occuper des gens qu’on aime, et, notamment, de nos enfants, il faut d’abord être bienveillant avec nous-même. Cela est valable de manière générale mais, ça l’est encore plus dans cette situation.

Ménagez-vous des moments de plaisir, de détente, prenez le temps de lire, d’écouter de la musique (pas triste et lancinante mais plutôt gaie et entraînante), de prendre un bon bain, de faire une sortie entre copines ou en amoureux ou, seule si vous en ressentez le besoin 🙂 . Dans cette période, le contact avec la nature (ballades en forêt, pique-nique à la montagne, baignades, …) est souvent très bénéfique. Il permet de se recentrer et de retrouver de l’énergie.

Accepter l’imperfection

Dans ce monde à 100 à l’heure, on a envie de suivre le rythme, d’être une wonder woman, une maman exceptionnelle, bref, de tout gérer parfaitement. Mais, c’est mission impossible!

Commencimperfectionez par faire le tri dans les tâches quotidiennes. Déterminez ce qui est vraiment important, et ce qui ne l’est pas, ce qui doit être fait maintenant et ce qui peut attendre.
Dans chacun des aspects de votre vie, vous pouvez alléger vos tâches, vos « obligations ». Par exemple, vous pouvez ne pas repasser le linge quand vous être fatiguée, vous pouvez faire un repas non équilibré, vous pouvez vous permettre de demander à votre compagnon de gérer les enfants le matin et dormir un peu, vous pouvez remettre les courses au lendemain pour ne pas sortir, … Nous avons toutes des détails qui nous empoisonnent et que nous pouvons éviter, au moins de temps en temps.

Nul n’est parfait, il n’y a pas de raison que vous n’obéissiez pas à cette règle 🙂

Demander et accepter de l’aide

accompagnementPour faire bonne figure, on essaye de ne rien laisser transparaître. Les gens pensent que tout va bien alors qu’on se sent dépasser, démunie, perdue, épuisée, … Parfois même, on refuse l’aide qu’on nous propose pour ne pas sembler fragile. Et pourtant, c’est cette aide qui va vous permettre d’éviter ou de sortir du burn out maternel!

Vous pouvez aussi la demander aux personnes en qui vous avez confiance. Exprimez vos besoins, vos sentiments, vos peurs, vous trouverez quelqu’un pour vous tendre la main.

Sachez également qu’il existe des professionnels qui peuvent vous accompagner pour accélérer le retour à une vie normale ou vous éviter le burn out. Selon vos besoins, vos envies, votre motivation, vous pouvez faire appel à différentes personnes qui vont de votre médecin de famille jusqu’aux coachs, sophrologues, sophro coachs, …

Personnellement, avec les femmes que j’accompagne, j’allie coaching et sophrologie afin d’offrir un accompagnement totalement adaptable à la personne et à la situation et de faciliter la transition. Cette méthode brève permet de trouver les ressources pour s’en sortir directement en soi et d’aller vers un mieux-être durable et vraiment construit sur de bonnes bases.

Vous pouvez décider de faire dès maintenant un pas vers le bien-être afin d’éviter ou de sortir du burn out. Pour cela, acceptez que vous allez mal, prenez la décision d’aller mieux et faites tout de suite une toute petite chose pour vous sentir mieux. Vous avez toutes les clefs en main!


Voir dans l'annuaire - Voir dans l'agenda


Recevez les clés du bien-être

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les clés et les conseils des professionnels du réseau Zone de bien-être.

BRAVO ! Vous recevrez très prochainement les premiers conseils et informations.

Pin It on Pinterest