Il est très à la mode, en ce moment, de pardonner, dans le milieu spirituel.

On entend un peu partout : « Oui, moi j’ai pardonné à un tel qui m’a fait du mal etc… » Comprenez bien que quand cela se passe ainsi, d’une part ce sont des mots venant de la tête et non du cœur, donc cela reste en surface, et le problème non résolu va rejaillir à la moindre occasion. D’autre part c’est l’ego qui pardonne : il considère qu’il a été blessé, que l’autre est méchant, donc il y a jugement que l’autre n’est pas bien, mais que vous si… Il y a une certaine condescendance à pardonner à l’autre, on se considère au-dessus de lui, il y a un certain côté moralisateur là-dedans…

Et puis pardonner, cela veut dire que je suis quelqu’un de bien… L’inflation de l’ego se cache partout !

On croit avoir pardonné mais il n’en est rien, le problème n’est pas transcendé puisque j’estime que c’est l’autre qui a eu tort et que j’en suis victime.

Regardons plutôt nos propres actes, nos propres paroles, nos propres pensées, au lieu d’accuser et de juger l’autre.

Je pense que nous n’avons rien à pardonner.
Je pense que c’est Dieu qui pardonne à travers nous.

Je pense qu’au lieu de pardonner, il serait plus judicieux de demander pardon.

Pardon à nous-même, pardon à l’autre.

C’est beaucoup plus humble.
Beaucoup plus fort aussi…

Prenez soin de vous les zamis.

 

Cet article a été publié en premier sur : http://www.energie-et-geobiologie.fr/a-propos-du-pardon/


Voir dans l'annuaire - Voir dans l'agenda


Recevez les clés du bien-être

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les clés et les conseils des professionnels du réseau Zone de bien-être.

BRAVO ! Vous recevrez très prochainement les premiers conseils et informations.

Pin It on Pinterest